manque d'argent des français à la fin du mois
16 décembre 2021

Fin de mois difficile : plus de 40% des Français estiment manquer d'argent

Actualités

467 euros. C'est ce qu'il manque en moyenne aux Français pour vivre de manière satisfaisante, selon plusieurs études. Si l'inflation est la cause principale évoquée, plus de 60% des Français ont pour principal objectif de gagner davantage d'argent. Décryptage de cette situation.

Il manque plus de 400 euros par mois aux Français pour boucler leur budget

L'Observatoire de l'argent effectué par Viavoice a pour but d'analyser l'évolution du rapport des Français à l'argent. Cette étude révèle que près de 5 répondants sur 10 affirment manquer d'argent pour vivre convenablement tous les mois.

Parmi les principaux chiffres à retenir, on trouve :

  • plus de 40% des participants estiment manquer d'argent pour vivre de manière confortable,
  • 62% d'entre eux ont comme objectif principal de gagner davantage d'argent,
  • et 14% pour qui gagner plus d'argent est considéré comme "très important".

De plus, chez les jeunes, avoir plus d'argent constitue un objectif "très important" pour 27% des 18-24 ans et 21% des 25-34 ans. Pour 67% de ces jeunes, la façon d'utiliser leur argent est importante car elle peut impacter directement la société. 

Par ailleurs, le baromètre Cofidis/CSA révèle que la situation financière des Français reste fragile. En effet, pour vivre de manière confortable, les participants de l'enquête estiment avoir besoin de 467 euros de plus en moyenne et par mois. Ce montant a augmenté de 40 euros par rapport à l'année 2019.

Pour 50% des Français, le pouvoir d'achat est en baisse depuis 10 ans

D'après une étude de Cofidis sur le pouvoir d'achat des Français, 50% d'entre eux pensent que leur pouvoir d'achat est en baisse. Ils sont plus de 60% à estimer qu'il est aussi en baisse durant les 10 dernières années.

Qui plus est, ce sentiment de baisse du pouvoir d'achat est encore plus fort chez les foyers modestes (59%) et pauvres (64%). La majorité des répondants estiment vivre moins bien qu'il y a dix ans.

La principale cause évoquée est l'inflation, soit la hausse générale des prix à la consommation. Pour 72%, la hausse des prix de l'énergie et des carburants est pointée du doigt. Viennent aussi les augmentations du prix de l'alimentation (70%), de la santé et des contrats d'assurance (56%). Enfin, plus de 50% regrettent la hausse des prix de l'immobilier et des loyers.  

En revanche, les Français semblent garder espoir et se montrent confiants. En effet, un tiers des répondants se montrent confiants grâce à certaines mesures mises en place. Il s'agit principalement de la réforme de la taxe d'habitation qui concerne une grande partie des foyers (les plus aisés continuent de la payer).

Le découvert bancaire comme solution pour boucler les fins de mois

Si les difficultés budgétaires restent préoccupantes, d'autres éléments sont tout aussi inquiétants. En effet, le baromètre montre qu'un tiers des Français ont un découvert bancaire au moins une fois par trimestre. Le montant du découvert est en moyenne de 394 euros, soit 33 euros de plus qu'en 2016.

Les analystes alertent sur le fait que pour de nombreux Français, le découvert bancaire est considéré comme un moyen plus simple pour boucler leur budget en fin de mois. Le problème du découvert bancaire est qu'il engendre des frais supplémentaires (notamment les agios). Un autre risque est aussi de se retrouver fiché à la Banque de France.

Ajoutons enfin que presque la moitié des Français ont réussi à augmenter leur pouvoir d'achat grâce à la consommation collaborative, les ventes privées, les ventes groupées et la seconde main (objets d'occasion). Ces différentes solutions sont la raison du regain d'optimisme pour la plupart des Français.

Logo de finfrog
Suivez nous
TwitterFacebookLinkedInYouTube

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Les TAEG (taux annuel effectif global) des prêts proposés sur le site finfrog.fr varient entre 0,0% et 20,9%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

© 2022 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL