aides financières chomeurs
17 février 2022

Les dispositifs financiers accessibles aux chômeurs

Argent

Pour soutenir le développement des chômeurs dans leur carrière professionnelle, plusieurs dispositifs financiers sont mis en place. Leur objectif principal est de couvrir leurs dépenses en lien avec leur recherche d’emploi et leurs démarches.

L’Allocation de solidarité spécifique (ASS)

Cette aide au financement se présente sous la forme d’un versement, attribué à l’ensemble des chômeurs en fin de droits. Il est indispensable qu’ils aient disposé du statut de travailleur au minimum 5 ans sur une durée de 10 ans, avant le transfert de leur demande d’aide auprès de l’organisme de Pôle Emploi. 

L’attribution de ce financement est mise en place tous les 6 mois et est renouvelable. Elle est uniquement interrompue, dès lors que le demandeur d’emploi a atteint l'âge de la retraite, à savoir 62 ans. En parallèle, il doit disposer de la totalité des trimestres de cotisation à la retraite. 

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)  

Tous les chômeurs, qui disposent d’allocations chômage ayant pris fin et qui ne peuvent avoir accès à l’ASS, sont éligibles au dispositif du RSA. Vous pouvez adresser votre demande d’aide directement auprès de la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou effectuer une simulation RSA afin de connaître votre éligibilité. 

Certaines conditions d’attribution sont exigées pour bénéficier de cette aide financière. Vous devez avoir au minimum 25 ans. Le montant de l’aide est fixé à 565,34 € par période de trois mois et il vous sera versé directement par la CAF. 

Ce dispositif est accessible jusqu’à la date du 31 mars 2022.

La prime transitoire de solidarité (PTS) 

Cette aide financière est adressée aux chômeurs considérés comme étant seniors et en fin de droits. Ils se doivent d'être en mesure de justifier de l’ensemble de leurs trimestres de retraite, mais n’ont pas encore 62 ans, âge légal de la retraite.

L’Aide personnalisée au retour à l’emploi (APRE) 

Prise en charge par l’organisme de Pôle Emploi, l’Aide personnalisée de retour à l’emploi concerne tous les chômeurs qui bénéficient du revenu de solidarité active (RSA). Son objectif principal est de soutenir les demandeurs d’emplois, qui ne sont pas indemnisés, dans leur projet de réinsertion professionnelle au sein d’une structure entrepreneuriale. Elle couvre l’ensemble des dépenses professionnelles mises en place à ce compte.  

Vous devez adresser votre demande d’aide directement auprès de la Caisse communale d’action sociale (CCAS), la Caisse départementale d’action sociale (CDAS) ou encore Pôle Emploi. 

L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) 

Cette solution financière a pour but principal de soutenir les frais et les dépenses en lien avec la situation de chômage dans laquelle vous êtes de manière involontaire. Vous pouvez effectuer vos démarches d’inscription directement à travers le site web de l'organisme de Pôle Emploi, qui se chargera de votre versement par la suite. 

Plusieurs critères d'éligibilité doivent être remplis pour pouvoir bénéficier de cette solution. Son montant diffère en fonction de votre salaire de référence, et il ne doit pas être de moins de 29,38 € par jour, ni de plus de de 75 % de votre rémunération journalière. 

Les dispositifs pour la mobilité 

Dans le cadre d’un entretien d’embauche, vous pouvez percevoir des aides financières, qui vous permettront de couvrir les frais liés à vos démarches de recherche active d’emploi. Leur objectif principal est de simplifier les mesures en lien avec votre projet.  

Certains dispositifs financiers sont établis de sorte à prendre en compte vos dépenses de déplacements, vous permettant de vous rendre à votre rendez-vous. En parallèle, vous pouvez également percevoir des aides à la restauration et à l’hébergement, liées à votre reprise d’activité professionnelle. 

Vous pouvez adresser votre demande d’aide directement auprès de l’organisme de Pôle Emploi, pour qu’il vous octroie des bons de transport, valables pour déplacement en avion comme en train, ainsi que des bons de réservations.

L’Aide à la création ou à la reprise d’entreprise pour les chômeurs (ACRE) 

Cette solution concerne l’ensemble des chômeurs souhaitant créer ou reprendre une structure entrepreneuriale. Pour en bénéficier, vous devez être en mesure de répondre aux critères d’un demandeur d’emploi, âgé entre 18 et 26 ans. Elle se présente sous la forme d’une exonération de charges sociales, établie sur une durée de 12 mois, dès le lancement de votre activité. 

En parallèle, vous pouvez percevoir un prêt, sans intérêt, dont le montant est fixé entre 1.000 à 10.000 €, et il peut être remboursé sur 5 ans. 

L’Aide pour les chômeurs de longue durée en formation 

L’Aide exceptionnelle pour les chômeurs de longue durée en formation a été mise en place dans le cadre du décret du 30 octobre 2021. Son montant s’élève à 1.000 €. Il concerne l’ensemble des demandeurs d’emplois, de longue durée, qui sont en période de formation au sein d’une structure entrepreneuriale. Ces sociétés doivent être en état d’un fort besoin de main-d'œuvre.

Son objectif principal est de renforcer l’envie des chômeurs, qui sont dans cette situation professionnelle depuis un certain temps, de s’orienter vers des formations au sein des sociétés, avec une certaine promesse de recrutement à la fin. 

Si vous souhaitez y prétendre, vous devez pouvoir répondre aux conditions suivantes :

  • Vous êtes inscrits au registre de demandeurs d’emploi de Pôle Emploi, sur une durée inférieure à un an, et vous n’avez pas exercé de profession pendant 12 derniers mois, sur les 15 derniers mois ;
  • Vous êtes inscrit à une formation au sein d’une entreprise, liés à des domaines professionnels en période de recrutement ;
  • Vous suivez une formation entre les périodes du 1er novembre 2021 et le 31 décembre 2022. 

Si vous parvenez à remplir la totalité de ces critères, alors vous pouvez bénéficier de cette solution de financement de 1.000 €. 

Logo de finfrog
Suivez nous
TwitterFacebookLinkedInYouTube
iOS appAndroid app

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Le TAEG (taux annuel effectif global) maximum des prêts proposés sur le site finfrog.fr est de 20,9%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

Numéro de telephone : 01 76 40 05 08

© 2022 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL