dossier aides sociales
4 décembre 2019

Quelles sont les aides sociales auxquelles vous êtes éligible ?

Aides socialesBourses

La France est connue pour sa grande panoplie d’aides financières mises à la disposition de tous : CAF, Pôle Emploi, CPAM, CROUS, régions, départements, villes, banques, entreprises… nombreux sont les organismes qui émettent des aides à destination des particuliers. Selon la Drees, les prestations sociales représentaient 701,2 milliards d’euros de dépenses en 2015.

Combien y a-t-il d’aides sociales en France ?

Il est difficile de recenser toutes les aides sociales.

Il est vrai qu’il existe des dizaines de prestations dans des sphères différentes : les aides à la santé, à la famille, à l’achat d’énergies, à l’emploi, aux agriculteurs, aux personnes en situation de handicap, aux demandeurs d’asile, les bourses étudiantes… Certaines prestations consistent en des sommes versées chaque mois aux bénéficiaires ou ponctuellement, d’autres prennent d’autres formes (par exemple, la prime pour l’emploi est un crédit d’impôt). Il faut également préciser que ces aides sont versées par une multitude d’organismes, et qu’il existe aussi bien des aides nationales que locales.

Les aides financières sont émises par différents organismes publics en France – voici les principaux :

  • La CAF (Caisse d’Allocations Familiales) verse l’essentiel des aides sociales en France, à savoir :
          
  • allocations familiales : prime de naissance, PAJE, complément familial pour les familles nombreuses, PrePare, ASF, prime d’adoption, VACAF…
  • aides au logement : les fameuses APL, ALS et ALF mais aussi les aides au déménagement.
  • Les minima sociaux : RSA (pour les personnes sans activité et sans revenus), prime d’activité (pour les personnes qui exercent une activité et perçoivent un revenu modeste), AAH (pour les personnes en situation de handicap).
  • Le CROUS aide les étudiants principalement avec des bourses et des logements.
  • Le Pôle Emploi aide les personnes qui ont perdu leur emploi en leur versant l’allocation de retour à l’emploi (ARE) ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • La Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) verse diverses aides liées à la santé comme l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) ou la complémentaire santé universelle (CMU-C) pour les personnes n’ayant pas les moyens de souscrire à une complémentaire santé.
  • La région et le département émettent diverses aides allant de l’aide au permis de conduire à la bourse de mobilité internationale (pour les étudiants souhaitant effectuer une partie de leurs études à l’étranger).

Comment savoir si je suis éligible à des aides ?

Avant de déposer votre dossier de demande d’aide, faites une simulation pour savoir si vous pouvez prétendre à l’aide en question. Vous pouvez faire certaines simulations sur les sites des organismes émetteurs d’aides comme la CAF ou bien sur le site de la startup Mes Allocs qui a développé un simulateur intégrant une centaine d’aides. Ce simulateur est également gratuit et vous permettra d’avoir une idée de toutes les aides auxquelles vous pouvez être éligible en 2 minutes.

Mes Allocs vous permet notamment de simuler vos droits aux aides suivantes :

  • Simulation RSA
  • Simulation APL
  • Simulation Prime d’activité

Comment réclamer vos aides financières ?

Si après avoir fait une simulation, vous vous apercevez que vous êtes éligible à des aides financières que vous ne percevez pas déjà, vous devez les demander auprès des organismes publics : elles ne vont pas vous être versées automatiquement après la simulation.

Pour demander vos aides, vous avez deux possibilités :

  1. Vous pouvez déposer vous-même vos différents dossiers de demande d’aide auprès des organismes qui les émettent. Il faudra alors créer un compte, remplir des formulaires et fournir des documents justificatifs.
  2. Vous pouvez souscrire au service d’accompagnement administratif et social de la startup Mes Allocs en signant un contrat à l’issue de votre simulation. Vous bénéficierez alors d’un expert en aides financières dédié qui vous accompagnera dans toutes vos démarches pendant un an. Il vous conseillera à mesure que votre situation personnelle et professionnelle évolue et cherchera pour vous toutes les aides auxquelles vous pouvez avoir droit. Ce service est payant.

Une fois la première étape de déposer votre dossier est complétée, la balle est dans la camp de l'organisme d'aide : c'est à eux d'étudier votre demande, évaluer votre situation, et décider si vous pouvez bénéficier de l'aide que vous avez demandé. Le traitement d'une demande n'est pas immédiate, et peut prendre jusqu'à plusieurs semaines suivant l'aide demandée et l'organisme sollicité. Par exemple, la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) traitent en général les demandes effectuées dans un délai de 2 à 8 semaines. La demande peut également prendre plus de temps suivant la période de l'année durant laquelle vous faites la demande.

La plupart des interactions se font en ligne, mais si vous avez besoin de plus amples informations, vous pouvez toujours contacter l'organisme en question par téléphone, ou en physique. Par exemple si vous ne comprenez pas un champ à remplir, ou bien si votre demande a été rejetée sans raison apparente. Une solution alternative est de vous faire aider par des personnes expertes, notamment les experts en aides de Mes Allocs que vous pouvez contacter au 01.84.80.37.31 : ils répondront à vos questions gratuitement.

Pourquoi faut-il réclamer vos aides ?

Tous les ans, l’Etat vote un budget pour les aides financières. Ces aides sont mises à la disposition des citoyens pour qu’elles soient utilisées. Elles ont été mises en place parce que le gouvernement a jugé qu’elles étaient nécessaires pour garantir un pouvoir d’achat correct à une partie de la population qui perçoit des revenus modestes ou pas de revenus du tout.

Mais chaque année, 12 milliards d’euros d’aides ne sont pas réclamés.
Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène qui touche environ 30% des aides mises à la disposition des citoyens :

  • 1 personne sur 2 ignore ses droits aux aides, ce qui fait qu’elle passe à côté de certaines de ses aides, pensant qu’elle n’y a pas droit. D’où l’intérêt du simulateur d’aides de Mes Allocs qui vous donne en quelques clics l’intégralité des aides auxquelles vous pouvez avoir droit ;
  • 20% des personnes éligibles ne réclament pas leurs aides à cause des démarches jugées trop complexes (phobie administrative, manque de temps).
  • 10% des personnes éligibles ne réclament pas leurs aides par pudeur (honte de réclamer des aides) ou à cause d’une mauvaise expérience passée (dossier bloqué ou autre mésaventure).
Logo de finfrog
Suivez nous
TwitterFacebookLinkedInYouTube

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Les TAEG (taux annuel effectif global) des prêts proposés sur le site finfrog.fr varient entre 0,0% et 20,5%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

© 2021 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL