médecin
9 mars 2021

Comment choisir sa complémentaire santé ?

Bons plansSanté

La bonne complémentaire santé, c’est celle qui propose des garanties en fonction des besoins à des prix compétitifs. Mais comment s’y retrouver entre les divers organismes qui proposent ce type de service ? Mieux vaut-il se rendre dans une agence physique ou souscrire en ligne ? L’un comme l’autre ont leurs avantages et leurs inconvénients. Ce qui est sûr en revanche, c’est qu’un comparateur en ligne permet d’obtenir une idée des tarifs gratuitement, et ce, sans se déplacer.

L’anticipation de ses frais

Cela peut paraître un peu simpliste, mais dans la réalité des faits, nombre d’assurés changent de complémentaire santé parce qu’ils se rendent compte que leur couverture ne prend pas bien en charge certains actes : une opération, la consultation d’un spécialiste ou encore le passage des lunettes aux lentilles (bien moins remboursées)…

Typiquement les frais dentaires. Ceux-ci peuvent monter assez rapidement et nécessitent des garanties supplémentaires. Calculer ses frais en amont c’est s’assurer de choisir la bonne complémentaire santé. Oui, mais en cas d’accident ? Prévoir tous les risques n’est en effet pas possible et c’est le principe même d’une assurance santé que de prévoir l’imprévu. Les dépenses en cas d’hospitalisation ne doivent donc pas être laissées pour compte !

Le prix, mais pas que…

Le bon rapport Garanties / Prix

Les prix en termes d’assurance santé peuvent varier du simple au double et ce n’est pas forcément synonyme de « bonne affaire » ou de « bonne garantie ». Le calcul des frais annuels est le plus important. C’est en identifiant au mieux vos besoins que vous pourrez faire le calcul du ratio entre vos cotisations et vos remboursements. Si vous ne consultez pas ou peu de spécialistes, nul besoin de prendre des garanties élevées sur ce type de poste. De même, si vous avez des enfants, prévoyez de potentielles dépenses sur les domaines optiques ou dentaires.

Les augmentations annuelles

Attention aux prix trop bas ! Certaines assurances proposent des prix bas très attractifs lors du lancement de nouveaux produits. L’idée est d’acquérir de nombreux adhérents et d’augmenter par la suite annuellement le prix du contrat. Il faut donc savoir rester méfiant et penser à changer de complémentaire avant ces augmentations.

La bonne gestion de votre dossier

Délais de remboursement trop longs, erreurs dans les montants, carte de tiers payant envoyée en retard… Tous ces éléments sont la preuve que votre complémentaire gère mal votre dossier. Une compagnie d’assurance santé peut sembler bien sous tout rapport avec des garanties intéressantes mais s’avérer être incompétente dans le traitement de vos remboursements. Pensez bien à vous renseigner avant de contracter. Pour obtenir des conseils en matière d’assurance santé, le mieux est de passer par un courtier en assurance. Celui-ci sera à même de vous renseigner sur les divers produits proposés par les assureurs afin de vous garantir la complémentaire la plus adaptée à vos besoins.

Les plafonds et limites imposés par les assurances

Les délais de carence

Un autre facteur très important lors du choix d’une complémentaire est le délai de carence. C’est une période déterminée par la complémentaire pendant laquelle, l’assuré ne peut prétendre à un remboursement. Elle débute au moment de la signature du contrat et peut s’entendre jusqu’à 9 mois. De moins en moins de complémentaires imposent ce type de délai, mais il reste un point important à connaître en amont, avant la signature du contrat.

Un nombre limité de consultations

Certains types de postes peuvent être limités en nombre de séances remboursées et c’est notamment le cas pour la consultation d’un psychologue. Bien souvent le montant ainsi que le nombre de séances remboursés sont plafonnés. Autre exemple : la chirurgie réfractive de l’œil. Les complémentaires remboursant ce type de dépense sont limitées à un œil par an. Attendre un an pour l’opération du second peut être handicapant, la solution est de souscrire en fin d’année pour pouvoir faire les deux yeux à quelques mois d’intervalle.

Où souscrire ?

Les complémentaires santé individuelles représentent environ 50% des produits du marché. Face à la multitude d’offres disponible et à la complexité du sujet le plus simple est de faire le point avec un expert. Les différentes solutions qui s’offrent à vous sont les suivantes : les courtiers spécialistes, les assureurs, les bancassureurs ainsi que les mutuelles comme la Macif, La Maaf et MMA. Que ce soit auprès d’un assureur ou d’une mutuelle, il est impératif de demander à parler à un conseiller expert sur le sujet de l’assurance santé.

Penser à demander la CSS !

Bénéficier d’une bonne couverture n’est pas à la portée de toutes les bourses. Les personnes bénéficiant de ressources limitées peuvent ainsi demander depuis fin 2019 la Complémentaire Santé Solidaire afin de mieux se soigner. Celle-ci vient en remplacement de la CMU et des ACS. Elle peut être gratuite ou payante en fonction de vos revenus. S’ils sont inférieurs à 9 032 € par an pour une personne seule, elle sera gratuite. Pour un couple avec enfant, le plafond est de 16 257 € par an.

Quels en sont les avantages ?

Contrairement aux complémentaires classiques, la participation forfaitaire de 1€ est prise en charge et le tiers payant est également généralisé. Plus besoin d’avancer ses frais tant que l’on reste dans le cadre du parcours de soins.

Logo de finfrog
Suivez nous
TwitterFacebookLinkedInYouTube

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Les TAEG (taux annuel effectif global) des prêts proposés sur le site finfrog.fr varient entre 0,0% et 20,5%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

© 2021 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL

Des cookies vous permettent de profiter au mieux de l’offre Finfrog. En savoir plus