Virgil-image
29 octobre 2021

Quelles sont les grandes étapes d’un achat immobilier  ?

Immobilier

Le secteur de l’immobilier est lucratif. Il est donc normal de s’y intéresser pour un éventuel investissement. Ce dernier peut être fait dans le but de fructifier son patrimoine à travers la location ou encore dans l’objectif d’être propriétaire de sa résidence. Dans l’un ou l’autre des cas, il est essentiel de bien procéder pour que l’achat se déroule dans de meilleures conditions. En bref, quelles sont les principales étapes d’un achat immobilier  ?

L’estimation du budget

Déterminer le budget nécessaire à l’achat d’un bien immobilier est l’une des étapes les plus importantes d’un tel projet. Celle-ci est essentielle dans le sens où elle permettra à l’acheteur d’avoir une idée précise de la somme à débourser pour son achat. Acquérir un bien immobilier étant un projet important, son coût peut l’être tout autant.

Il se peut cependant qu’en raison du montant à débourser, l’acheteur ne soit pas en mesure de réaliser son achat. Cela se justifie généralement par le fait que celui-ci ne dispose pas des fonds et de l'apport personnel nécessaires. Dans ce cas, il a la possibilité de contracter un prêt auprès d’institutions financières ou d’organismes de prêts.

D’autres options de prêt sont également envisageables. Dans tous les cas, il est important d’évaluer le budget que nécessitera l’achat immobilier afin de prendre les dispositions adéquates.

La définition des critères de recherche

Selon le particulier qui désire effectuer l’achat immobilier, les caractéristiques du bien peuvent varier. C’est pour cela qu’avant de passer à l’achat proprement dit, il est recommandé de définir les critères de recherche.

Dans le cas d’un bien immobilier destiné à la location par exemple, certains dispositifs sont prévus pour alléger la fiscalité du propriétaire. Il en est de même pour les logements neufs qui disposent, eux aussi, de dispositifs spéciaux.

Par ailleurs, les critères de recherche peuvent s’axer autour de la localisation du bien. Certaines zones géographiques sont plus recommandées pour un investissement immobilier que d’autres. De même, les structures sociales se trouvant à proximité du bien peuvent jouer en sa faveur.

La recherche du bien

Une fois que l’acheteur a une idée précise du type de bien immobilier qu’il désire acquérir, il peut commencer ses investigations. Il faudra pour cela qu’il se base sur les spécificités qu’il désire que son bien possède. Sa recherche sera dans ce cas dirigée et il aura des résultats plus facilement.

Dans le cas où il ne parvient pas à trouver le bien immobilier idéal, il a la possibilité de faire appel aux services d’une agence immobilière. Étant spécialisée dans le domaine, l’intervention d’une telle structure favorise une accélération des recherches. Disposant des compétences nécessaires, elle saura de quelle façon mener ses investigations et surtout les endroits à prioriser pour cela.

Il faut relever que le marché de l’immobilier peut être sujet à des fluctuations que l’acheteur ne maîtrise pas forcément. Cela n’est pas le cas de l’agence immobilière qui est obligée de suivre de façon constante l’état du marché. De plus, par son intervention, la structure peut réorienter l’acheteur vers un bien immobilier qui l’avantagera plus que son choix d’origine. Afin de s’assurer qu’un bien lui convient réellement, ce dernier doit demander à le visiter.

L’offre d’achat ou la négociation

Lorsque le logement idéal est déniché, il faut penser à la négociation de son achat avec le vendeur. Ici, il faudra que l’acheteur fasse preuve de réactivité pour ne pas se faire devancer.

Il existe sur internet des simulateurs qui permettent d’estimer la valeur de différents biens immobiliers. L’acheteur gagnerait à se servir d’un de ces outils pour avoir une idée du coût de l’immeuble qui l’intéresse. Sur la base de cette information, il sera mieux outillé pour mener ses négociations avec le vendeur.

Si l’acheteur possède des talents innés en négociation, cela devrait lui servir pendant ses discussions avec le vendeur du bien. Dans le cas contraire, il vaut mieux confier cette tâche à un courtier. Il s’agit d’un professionnel immobilier qui saura prendre en compte les paramètres essentiels pour lui obtenir une vente rentable. Faire confiance à un courtier pour la négociation d’un investissement immobilier, c’est se garantir une acquisition au meilleur prix et dans des conditions optimales.

Logo de finfrog
Suivez nous
TwitterFacebookLinkedInYouTube

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Les TAEG (taux annuel effectif global) des prêts proposés sur le site finfrog.fr varient entre 0,0% et 20,5%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

© 2021 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL