Financement des travaux de rénovation énergétique 
22 avril 2022

Financement des travaux de rénovation énergétique 

Travaux

Vous achetez un bien immobilier nécessitant des transformations ? Vous souhaitez rénover votre maison ? Isolation, extension, amélioration énergétique, les opérations d’amélioration sont coûteuses. Vous vous interrogez sur la façon de financer la rénovation de votre logement ? Découvrez les différents dispositifs mis en place pour vous aider à diminuer le montant de votre facture.

Les aides de l’État pour améliorer votre habitat

Afin de lutter au mieux contre les passoires thermiques et de permettre aux particuliers d’améliorer les performances énergétique de leur logement, l’État a mis en place plusieurs dispositifs qui vous permettent d’être aidé pour rénover votre logement. 

MaPrimeRénov’

Proposée par FranceRénov’, MaPrimeRénov’ concerne désormais tous les propriétaires occupants. Cette prime vous aide à rénover votre logement sur le plan énergétique. Vous pouvez donc être soutenu pour faire isoler votre maison, changer votre système de chauffage ou encore faire installer une ventilation.

Le montant de votre aide sera calculé en fonction de vos revenus et de la composition de votre foyer. Si votre logement nécessite une rénovation globale, vous pouvez solliciter l’aide Habiter Mieux Sérénité. Faites appel à des professionnels pour vos travaux de rénovation.

La TVA réduite

Pour bénéficier d’une réduction sur la TVA, votre logement doit être terminé depuis plus de deux ans et être destiné uniquement à un usage d’habitation. Cependant, l’habitation concernée peut être votre résidence principale ou votre résidence secondaire.

Vous pouvez profiter d’une TVA réduite à 10 % pour la transformation, l’amélioration, l’aménagement, mais aussi pour l’achat de certains équipements.

La réduction de TVA à 5,5 %, quant à elle, concerne les chantiers de rénovation énergétique. Cela comprend les dépenses liées à l’isolation thermique, aux économies d’énergie, ainsi que le matériel de production d’énergie provenant d’une source d’énergie renouvelable.

La prime CEE

Aussi appelée prime énergie, ce dispositif vous aide à payer vos factures d'améliorations permettant de réaliser des économies d’énergie. Certains fournisseurs ont l’obligation d’aider les ménages à réduire leur consommation d’énergie. Vous pouvez cumuler le Certificat Économie d’Énergie et MaPrimeRénov’.

Financer ses travaux de rénovation avec un crédit travaux

En plus de solliciter des aides de l’État, vous pouvez obtenir un financement par le biais de crédits aidés.

L’éco PTZ

L’éco-prêt à taux zéro est destiné aux propriétaires, occupants ou non, et doit leur permettre de réaliser des améliorations énergétiques. Vous pouvez contracter un crédit allant jusqu’à 50 000 €.

Pour pouvoir en bénéficier, il est impératif de faire appel à des artisans qualifiés RGE. Ce type de prêt concerne l’isolation, le remplacement de votre système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. Attention, vous ne pouvez solliciter ce prêt que si votre logement a plus de deux ans.

Le prêt amélioration de l’habitat de la CAF

La Caisse d’Allocations Familiales peut vous octroyer un prêt pour vos travaux d’amélioration thermique ou de rénovation de votre résidence principale. Pour cela, vous devez percevoir au moins une prestation familiale. Ce crédit, au taux d’intérêt d’1 %, concerne aussi bien les propriétaires que les locataires. La CAF peut régler jusqu’à 80 % de votre facture, pour un montant maximal de 1 067,14 €.

Un prêt bancaire pour financer ses travaux de rénovation

Si malgré les différentes aides existantes, il reste une partie de la facture à votre charge, vous pouvez solliciter un crédit auprès d’un organisme bancaire.

Le prêt épargne logement

Ce crédit peut vous être accordé si vous avez un plan épargne logement (PEL), ou si vous disposez d’un compte épargne logement (CEL). Vous pouvez l’utiliser pour l’achat, la construction ainsi que l’amélioration de votre logement.

Vous pourrez ainsi emprunter au maximum 92 000 € à rembourser sur une durée qui varie entre deux et quinze ans. Le taux d’intérêt de votre crédit dépend de la date à laquelle vous avez ouvert votre PEL ou votre CEL.

Le crédit travaux

Si vous n’êtes pas éligible au prêt épargne logement, vous pouvez solliciter un crédit auprès d’une banque. Ce type de crédit entre dans la catégorie des prêts à la consommation. La somme maximale empruntée s’élève à 75 000 €.

Logo de finfrog
Suivez nous
TwitterFacebookLinkedInYouTube
iOS appAndroid app

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Le TAEG (taux annuel effectif global) maximum des prêts proposés sur le site finfrog.fr est de 20,9%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

Numéro de telephone : 01 76 40 05 08

© 2022 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL