euros
23 novembre 2020

Le microcrédit en comptabilité : comment ça marche ?

Microcrédit

Valider votre idée de projet, check. Élaborer un business plan, check. Votre création ou reprise  d’entreprise avance à grand pas. Après avoir fait le point sur les différentes aides dont vous êtes bénéficiaire, il est temps de boucler votre financement. Vous avez de faibles revenus, vous êtes chômeur et/ou avec une capacité de remboursement trop faible pour obtenir un crédit classique auprès d’une banque ? Le microcrédit est la solution qu’il vous faut.

Le microcrédit professionnel : c’est quoi ?

L’association de “micro” et “crédit” vous a certainement déjà mis sur la piste : un microcrédit professionnel est un emprunt d’une faible somme sur une courte durée, dédié au développement de votre activité professionnelle. 

A qui s’adresse le microcrédit professionnel ?

Tout entrepreneur, en création ou reprise d’entreprise, quel que soit son secteur d’activité ou son statut, peut effectuer un microcrédit professionnel. Il faut toutefois que le financement classique par emprunt bancaire vous soit impossible et que vous exerciez votre activité en France. De plus, pour que vous puissiez bénéficier de ce type de prêt, votre entreprise doit être en cours de création ou avoir moins de 5 ans d’exercice. 

Combien pouvez-vous emprunter ? 

En France, le microcrédit professionnel ne peut excéder la somme de 10 000 €. Il est remboursable sur une courte durée, comprise entre 3 et 48 mois et peut faire l'objet d’un différé d’1 à 2  mois. Les taux d’intérêt s’adaptent en fonction de votre projet, mais sont bien plus élevés que ceux des emprunts bancaires classiques. De manière générale, le taux d’intérêt d’un microcrédit professionnel est d’au moins 5%.

Il est d’usage que le montant de l’échéance annuelle ne dépasse pas 70% de la capacité de l’entreprise à générer de l’argent. L’organisme prêteur est tout particulièrement attentif à votre capacité d’autofinancement.

 Ainsi, si vous souhaitez emprunter 5 000 € sur 2 ans, en remboursant 2 500 € en année 1 et 2 500 € en année 2, vous devrez pouvoir montrer que votre entreprise est capable de générer 3 600 € de résultats d’exploitation chaque année.

Quelles sont les garanties ?

Comme tous les emprunts, le microcrédit professionnel est assorti d’une garantie, une caution personnelle. Peu importe le montant emprunté, une personne doit pouvoir se porter caution de 50% du microcrédit octroyé.

Qu’est-ce que vous pouvez financer avec un micro-crédit professionnel ?

Le microcrédit répond essentiellement au développement de votre activité professionnelle :

  • besoin de trésorerie, 
  • financement de projet de démarrage, 
  • acquisition de matériel, véhicule, stock, 
  • installation dans des locaux.

Quels documents fournir pour contracter un microcrédit ?

Deux cas de figures se dessinent : 

  • Si votre entreprise est déjà existante, vous devrez fournir un bilan comptable à l’organisme prêteur pour attester de la situation financière de votre société
  • Si vous êtes en création d’entreprise, une situation comptable ou un prévisionnel vous seront demandés, pour que l’organisme prêteur puisse se faire une idée de la viabilité de votre projet. 

Quel est l’impact sur le compte de résultat ? 

Fiscalement, les intérêts sur le microcrédit professionnel sont déductibles du résultat. Quant à la présentation du bilan comptable, le microcrédit renforce les capitaux permanents. 

Bien évidemment, le micro crédit permet également d’augmenter la trésorerie. A noter toutefois que le remboursement des emprunts ne vient pas en moins du compte de résultat. 

Comment connaître son compte de résultat au fur et à mesure ?

Si vous êtes rattaché à un cabinet d’expertise-comptable traditionnel, il est difficile de connaître votre compte de résultat au fur et à mesure. En revanche, vous avez la possibilité d’accéder à votre compte de résultat dès que vous le souhaitez en passant par le cabinet d'expertise-comptable en ligne, Dougs, qui accompagne les indépendants dans leurs démarches comptables, leurs questions fiscales et juridiques. L’application se synchronise de manière sécurisée avec votre compte professionnel et offre une vue détaillée de la santé de l’entreprise. Cette vue vous permet de connaître le montant que vous pouvez emprunter en fonction de vos résultats, mais aussi de vous présenter plus confiant auprès de l’organisme prêteur.

Le microcrédit professionnel est une solution simple pour soutenir votre projet de création ou de reprise d’entreprise. Toutefois, il nécessite de s’entourer des bons professionnels pour voir s’épanouir votre projet.

Logo de finfrog
Suivez nous
TwitterFacebookLinkedInYouTube

Finfrog est immatriculée à l'ORIAS en tant qu'IFP sous le numéro 16003680 - Finfrog est enregistrée sous le numéro 77454 par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé - Finfrog est enregistrée auprès de la CCSF comme agent de Mangopay S.A.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

© 2019 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL

Des cookies vous permettent de profiter au mieux de l’offre Finfrog. En savoir plus