épargner pendant inflation
29 septembre 2022

Comment réussir à épargner en période d'inflation ?

Gestion de budgetActualités

Hausse des prix des carburants, de l'énergie, de l'alimentation... En cette période d'inflation, les prix grimpent dans de nombreux secteurs d'activité. Dans ce cas, comment réussir à épargner quand les revenus ne suivent pas la même tendance ? Tour d'horizon des possibilités qui s'offrent à vous.

Revoir sa manière de consommer

Consommer moins, mais mieux, fait partie des nouvelles habitudes de consommation qui se sont développées depuis la crise sanitaire. Pour des raisons environnementales principalement, mais aussi pour réduire le budget alimentation des ménages. En achetant des produits de saison, auprès de producteurs locaux, si possible, vous réduisez les circuits de distribution et bénéficiez de produits à des prix plus avantageux.

Le poste alimentation n'est pas la seule opportunité pour économiser. Vous pouvez aussi profiter de l'émergence de l'économie collaborative. Sur des plateformes en ligne, vous pouvez facilement louer ou échanger des biens, des services, et même vos connaissances. Si vous possédez des talents en bricolage ou informatique, c'est le moment de vous inscrire. C'est un bon moyen pour réussir à épargner grâce aux revenus engendrés.

Côté transport, idem, si vous en avez la possibilité bien sûr, empruntez plutôt les transports en commun, le vélo ou la trottinette. Ce sont des économies réalisées non négligeables en cette période où les prix flambent à la pompe.

Se passer de certains plaisirs

Plus facile à dire qu'à faire me direz-vous ! Pourtant, en période d'inflation, cela reste parfois la seule solution pour continuer à mettre de côté. Moins inviter, diminuer sa consommation d'alcool, de cigarettes, se rendre moins souvent au cinéma, au restaurant, etc. Essayez de lister toutes vos dépenses et voyez celles qui peuvent être supprimées ou limitées, les économies engendrées alimenteront ainsi votre épargne.

Comparer les prix

Que ce soit pour des achats en ligne ou en magasin, n'hésitez pas à comparer les prix. Vous pourrez ainsi économiser de l'argent sur certains achats. De nombreuses plateformes de comparateurs de prix en ligne ont vu le jour et permettent de comparer les prix d'un même bien pour aller vers le moins cher.

Ceux qui reçoivent encore les prospectus des grandes enseignes de distribution dans leur boîte aux lettres peuvent également comparer les prix de cette manière.

Procéder à un virement automatique

Le virement automatique est un moyen très pratique pour penser à mettre de l'argent de côté, tous les mois par exemple. Parfois, nous ne pensons tout simplement pas à épargner. Pris dans les dépenses, les factures à payer, les mois passent sans qu'aucune somme ne soit épargnée. En procédant à un virement automatique, vous savez que de manière récurrente votre argent est placé en épargne.

Pour continuer à épargner durant l'inflation, si vous êtes déjà un habitué du virement automatique, vous pouvez réduire le montant que vous épargnez. Vous réussissez ainsi toujours à épargner, même si c'est moins. Vous mettez en place, par exemple, un virement automatique de 75 € chaque mois au lieu des 100 € habituels.

Mieux placer son argent

Vous arrivez à épargner malgré la crise ? Parfait. Mais autant bien placer votre argent. Les livrets réglementés (livret A, LDD, etc.), une fois l'inflation réduite, restent très peu avantageux, ils sont surtout destinés à une épargne de précaution et ils ont pour avantage d'être exonérés d'impôts. Il vaut donc mieux essayer de diversifier son épargne.

Placer son argent, par exemple, dans les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) qui ont un taux d'intérêt moyen de 4 %. Toutefois, prudence, ce placement n'est pas dénué de risques. L'assurance vie est quant à elle toujours plébiscitée par les Français, mais il vaut mieux, en période d'inflation, se tourner vers les contrats multisupports.

Ces derniers cumulent fonds en euros (rendement faible, mais garanti) et unités de compte (rendement plus fort, mais aléatoire) En période de crise, les actifs physiques (forêt, œuvres d'art, etc.) sont souvent des placements refuges, leur valorisation est cependant lente.

Il est donc possible de continuer à épargner même en période d'inflation. À vous de déterminer la solution la plus adaptée en fonction de vos possibilités.