Investir dans un projet de crowdfunding immobilier
18 juillet 2022

Investir dans un projet de crowdfunding immobilier, comment ça marche ?

Immobilier

Vous avez des fonds disponibles que vous souhaitez investir ? Vous avez déjà entendu parler du crowdfunding immobilier mais vous ne savez pas par où commencer ? Voici un petit guide pratique qui vous aidera à comprendre les différentes étapes pour investir dans le crowdfunding immobilier.

1. Se renseigner

La première étape avant d’investir est de se renseigner. En effet, le secteur de l’investissement est vaste et peut paraître compliqué pour un novice. Le crowdfunding immobilier reste un investissement assez accessible car l’investisseur sait à l’avance combien il va toucher et à quel moment. Il est tout de même nécessaire de se renseigner en amont sur le fonctionnement et les risques liés au projet sur lequel on investit. Il existe de nombreux articles à ce sujet sur internet.

2. Choisir la plateforme

Il existe à peu près 250 plateformes sur le marché du crowdfunding immobilier mais seulement une vingtaine qui sont solides financièrement. Afin de s’assurer de la fiabilité d’une plateforme, il faut vérifier qu’elle est bien certifiée, la certification la plus connue étant celle de Conseiller en Investissement Participatif (CIP).

Il est également impératif de se renseigner sur le taux de défaut de la plateforme qui indique le nombre de projets en retard ou en défaut de paiement. Les plateformes se doivent de présenter leurs chiffres directement sur leur site, généralement dans une catégorie « Indicateurs de performance ».

Il est préférable de privilégier les plateformes ayant un taux de défaut nul concernant la perte en capital et qui ont déjà de l’expérience avec au moins une centaine d’opérations financées depuis 4 ou 5 ans. A titre d’exemple, la plateforme Raizers a financé à date plus de 250 opérations depuis 2015 avec un taux rendement moyen autour de 9,9%, une durée moyenne d’investissement de 20 mois et un taux de perte en capital nul.

3. S’inscrire

Pour accéder aux détails des projets, il est souvent obligatoire de s’inscrire sur la plateforme. C’est le moment où il faudra renseigner ses coordonnées et qu’un premier avertissement concernant les risques sera adressé.

Vous devrez confirmer que vous êtes conscient des risques suite à un investissement (perte en capital, illiquidité, changement de législation) et vous ne pourrez pas poursuivre votre inscription si ne le confirmez pas. 

4. Choisir le projet

En général, la plateforme de crowdfunding propose les projets aux investisseurs 48h avant leur lancement. Vous pourrez donc prendre le temps de lire les détails du projet c’est-à-dire la rentabilité globale de l’opération, la durée du projet, le montant à collecter, le type de projet, le profil de l’entrepreneur et son expérience, le niveau de commercialisation, les garanties, le montage juridique, etc. 

Les plateformes disposent de conseillers qui peuvent répondre à vos questions si certains points du dossier soulèvent des interrogations, ce qui vous permettra de faire votre choix en aillant une idée claire des projets.

Il est conseillé, pour limiter les risques, de diversifier ses investissements c’est-à-dire d’investir dans plusieurs opérations, avec des opérateurs différents et des typologies de projets différents.

Sur les plateformes leaders du marché, les projets peuvent être financés très rapidement (quelques heures voire quelques minutes), il est donc conseillé de se tenir prêt à investir à l’heure exacte de l’ouverture du projet sur lequel vous souhaitez investir. Cependant, ces plateformes présentent de nouveaux projets toutes les semaines donc le choix reste assez large.

5. Finaliser son inscription

Pour pouvoir investir sur le projet sélectionné, il faut avoir un profil validé par la plateforme. Vous devrez renseigner vos coordonnées complètes, transmettre un justificatif d’identité, un justificatif de domicile et un RIB (afin de recevoir les remboursements). La législation exige également que l’investisseur réponde à un questionnaire sur son expérience, ses capacités et ses objectifs d’investissement.

Des questions vous seront notamment posées sur votre patrimoine, pour savoir si vous avez la capacité d’investir, mais c’est simplement déclaratif : aucun justificatif ne vous sera demandé. Les réponses à ce questionnaire permettront de déterminer si vous avez la capacité d’investir sur la plateforme ou non.

Une fois votre profil validé, il ne vous reste plus qu’à investir sur le projet choisi et à attendre que votre argent fructifie. Chaque année, vous recevrez un coupon qui correspond au rendement annuel de l’obligation et à la fin du projet vous récupèrerez votre capital. Il ne faut pas oublier de prendre en considération que les intérêts perçus dans le cadre d’un investissement en crowdfunding immobilier sont soumis à la Flat Tax mais la plateforme se charge des déclarations fiscales.

Les intérêts et le capital se retrouvent sur le compte créé sur la plateforme. Il est possible de les récupérer grâce à un virement vers votre compte bancaire ou de choisir de le réinvestir directement sur un autre projet de la plateforme. 

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Le TAEG (taux annuel effectif global) maximum des prêts proposés sur le site finfrog.fr est de 20,9%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

Numéro de telephone : 01 76 40 05 08

© 2022 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL