gestion trésorerie
10 février 2022

Entrepreneurs : comment gérer votre trésorerie ?

Auto-entrepriseEntreprise

En entreprise, bien gérer la trésorerie est essentiel pour le développement de ses activités. Il est important d'effectuer un suivi de la trésorerie très régulier, afin d'anticiper les liquidités disponibles et vérifier si l’on peut financer les charges d'exploitation, répondre aux imprévus et avoir suffisamment de ressources financières pour les décisions stratégiques.

Les dirigeants doivent donc savoir adopter de bonnes pratiques pour une meilleure gestion de leurs flux financiers, comme l'établissement d'un plan de trésorerie prévisionnel. Ce réflexe doit permettre aux dirigeants de prendre les bonnes décisions aux bons moments, comme par exemple négocier les délais de paiement avec les fournisseurs, raccourcir au maximum ceux des clients, aller chercher le bon financement, etc. 

Les dirigeants ont besoin de visibilité

Assurer la bonne gestion de la trésorerie consiste pour les dirigeants et entrepreneurs à avoir une visibilité en temps réel sur leurs chiffres, et plus précisément sur les dépenses effectuées et les ressources disponibles. L'objectif est d’anticiper au maximum afin d'assurer la solvabilité et la rentabilité de l'entreprise à court et moyen termes.

Mieux comprendre le passé et le présent…

Pour un dirigeant d'entreprise, il est indispensable d’avoir une vue permanente sur la situation de trésorerie. Si réaliser un business plan permet d'établir une stratégie de développement, il est également impératif de pouvoir comparer régulièrement les prévisions avec la réalité.

… pour mieux projeter le futur

Le budget annuel prévoit l'évolution de la trésorerie de l'entreprise pour l'année suivante, mois par mois. Le plus souvent construit en fin d'exercice comptable sur la base des exercices déjà réalisés, il regroupe les entrées et sorties d'argents prévues sur le prochain exercice. Ce sont d'une part les prévisions d’encaissements (ventes, nouveaux financements, etc.), et d'autre part les décaissements (investissements, achats, et frais généraux, salaires, etc.).

Le plan de trésorerie prévisionnel est un tableau qu'il faut actualiser au fur et à mesure que l’exercice avant, sur une base mensuelle ou hebdomadaire. Son utilisation permet un contrôle de gestion dynamique pour ajuster les moyens mis en œuvre. En d'autres termes, l'entreprise a besoin d'avoir un plan de trésorerie prévisionnel mensuel, sur 6 à 12 mois. La comparaison de ces prévisions avec les chiffres réels permettra de mieux anticiper les encaissements, les décaissements, et de mettre à jour le plan selon l'évolution de l'activité de la société.

Ce plan de trésorerie prévisionnel prévoit donc les entrées et sorties d'argent mensuelles. Cela peut notamment inclure :

  • Les charges d'exploitation qui sont réellement décaissées et les recettes réellement encaissées de façon mensuelle ;
  • La TVA encaissée et déductible, ainsi que les paiements éventuels ou remboursements de TVA ;
  • L'ensemble des flux de trésorerie, dont le paiement des impôts, des charges sociales, etc.

Les délais de paiement doivent être considérés et bien pris en compte pour réaliser un prévisionnel de trésorerie fiable et précis. 

Cet exercice représente une excellente synthèse pour comprendre facilement le déroulement des activités après une année ou un trimestre, mais aussi de percevoir les risques et les opportunités en rapport avec l'état de la trésorerie de l'entreprise.

Une analyse des événements passés et présents permet de créer des synthèses des achats, des ventes et des stocks. On mesure ainsi beaucoup plus facilement les besoins de trésorerie sur les mois à venir. C'est donc le moyen optimal pour suivre le développement de l'activité et le besoin en fonds de roulement (BFR). L'entreprise peut ainsi faire face à d'éventuelles défaillances et y remédier en mettant en place le plus rapidement possible des plans d'actions correctives. Par exemple, une bonne gestion de trésorerie amène les dirigeants à négocier les lignes de crédit nécessaires dans de bonnes conditions. 

La gestion de trésorerie, arme fatale du dirigeant en 2022

La gestion de trésorerie est un élément capital dans la vie du dirigeant puisqu'elle assure l'équilibre financier de son entreprise. Elle ne doit en aucun cas être réalisée de façon superficielle.

Un suivi de trésorerie rigoureux

La santé financière d'une entreprise dépend en effet souvent de la rigueur appliquée dans le suivi de trésorerie. Le besoin en fonds de roulement est l'un des indicateurs que les dirigeants doivent surveiller pour optimiser la gestion de trésorerie. Une erreur peut suffire pour que l'ensemble des activités soit bloqué durant une bonne période. Cela peut s'avérer fatal à la survie de l'entreprise. Un suivi de trésorerie régulier et strict revient à observer de façon continue les indicateurs importants :

  • Les flux bancaires de l'entreprise et la position de trésorerie actuelle ; 
  • Les événements futurs qui peuvent impacter significativement la trésorerie ;
  • Les recours possibles en cas de problème de trésorerie.

Le dirigeant doit donc avoir un œil sur les évolutions des flux bancaires de l'entreprise, ainsi que les principaux facteurs explicatifs du solde de trésorerie et l'état des comptes-courants. Un creux dans les finances doit toujours pouvoir s'accompagner d'une justification valable. Les dépenses onéreuses devront être anticipées, ainsi que les éventuelles solutions de financement envisageables pour faire face à une situation problématique.

Des prévisions de trésorerie pragmatiques et précises

L'observation des flux de trésorerie doit pouvoir se faire de façon confortable et efficace. En utilisant un outil de trésorerie comme Fygr, les entreprises bénéficient de plus d'aisance, avec une solution performante et sécurisée qui assure des prévisions de trésorerie pragmatiques et précises.

Une observation intelligente des flux bancaires est réalisée pour proposer un tableau de flux de trésorerie. Ce dernier correspond au maximum avec les réalités de l'activité menée. Cela permet d'avoir un coup d'avance sur les éventuels problèmes de trésorerie avant qu'ils ne surviennent. C'est un réel atout pour éviter de se soucier des sujets de financement à court terme et de se focaliser sur la gestion des activités opérationnelles de l'entreprise.

Le logiciel de trésorerie, outil indispensable

Avec la transformation digitale, l'avènement de l'intelligence artificielle et du big data, il devient incontournable de disposer en temps réel de données fiables pour gérer ses finances. Le logiciel de gestion de trésorerie doit donc proposer un certain nombre de fonctionnalités pour satisfaire les besoins des entreprises.

Synchronisation bancaire et automatisation du suivi de trésorerie

Les organisations doivent opter pour une solution qui leur permet d'avoir leur donnée bancaire en temps réel, sur lesquelles elles vont se baser pour prendre des décisions stratégiques. À chaque instant, les soldes de trésorerie doivent être mis à jour, ce qui permet de se projeter plus facilement et d'avoir le contrôle sur ses besoins en fonds de roulement.

Le logiciel de trésorerie doit être synchronisé avec les informations bancaires et s'alimenter automatiquement, avec les dernières transactions qui s'ajoutent au fur et à mesure dans le reporting. Les dirigeants ne perdront ainsi plus de temps à charger les écritures de banque ou à alimenter les tableaux de reporting à partir des comptes en ligne de l'entreprise. On évite ainsi les erreurs de saisie et autres risques.

Projections de trésorerie simplifiées

L'outil de trésorerie utilisé doit également être assez ergonomique pour permettre de construire des projections simplifiées. Pour beaucoup de dirigeants, l'analyse financière est une tâche contraignante, voire fastidieuse. En choisissant un logiciel de gestion de trésorerie, celui-ci doit proposer un visuel clair, percutant et compréhensible. Les données cruciales pourront alors être détectées avec un simple regard sur les données affichées. Autrement, les utilisateurs auront du mal à exploiter les informations contenues dans le reporting et prévisionnel de trésorerie.

Grâce à une bonne gestion de trésorerie, les entreprises pourront mieux se projeter dans le futur. Elles seront notamment en mesure d'assurer la rentabilité de leur organisation en faisant usage des solutions adaptées. Bien choisir son logiciel de trésorerie est donc primordial.

Logo de finfrog
Suivez nous
TwitterFacebookLinkedInYouTube
iOS appAndroid app

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Le TAEG (taux annuel effectif global) maximum des prêts proposés sur le site finfrog.fr est de 20,9%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

Numéro de telephone : 01 76 40 05 08

© 2022 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL