piloter gestion locative
8 juin 2022

Comment piloter efficacement sa gestion locative ?

Immobilier

Si vous décidez d’acheter un appartement pour le mettre en location, il faut penser rapidement à la suite c’est-à-dire à la gestion locative. Rentabiliser son investissement locatif n’est pas forcément évident et peut apporter son lot de difficultés. Il est donc important de se préparer à l’avance et de mettre en place quelques pratiques qui garantissent un pilotage simple et efficace de sa gestion locative. 

Réussir sa mise en location

Pour réussir sa gestion locative, il est important de penser d’abord à la mise en location du bien. Une fois les travaux effectués s’il y en a, c’est le moment de proposer officiellement le logement à de potentiels locataires. Pour cela, il faut penser à déterminer le prix du loyer. Celui-ci ne doit pas être trop élevé, sinon le bien n’attirera pas grand monde. Il ne doit pas être trop faible non plus, sinon l’investissement locatif risque de ne pas être rentabilisé.

Dans l’idéal, le prix du loyer doit correspondre exactement au prix du marché. Selon l’emplacement du bien, les loyers sont encadrés. C’est le cas dans des zones tendues comme Paris et Lyon, où l’offre est moins importante que la demande. Pour un investissement via le dispositif Pinel, les loyers sont plafonnés aussi. 

Réussir sa mise en location implique également de bien choisir sa cible (étudiants, travailleurs, familles…) selon le type de bien proposé. Un studio sera recherché par des étudiants tandis qu’un T3 intéressera davantage une famille. Une fois ces critères définis et l’annonce postée, il faudra passer les visites pour trouver un futur locataire.

Celui-ci pourra être choisi selon des conditions de solvabilité décidées au préalable (bulletins de salaire, avis d’imposition, attestation d’employeur). Quand le locataire est choisi, c’est au tour du bail d’être rédigé. Ce qui nous amène à évoquer les tâches récurrentes qu’il faut effectuer dans le cadre d’une gestion locative. 

Automatiser ses tâches récurrentes

Gérer un bien en location signifie qu’il faut effectuer un certain nombre de tâches administratives chronophages et récurrentes. On pense notamment à percevoir les loyers, gérer les opérations de maintenance pour l’entretien et les travaux dans le logement, s’acquitter des charges de copropriété, faire des relances s’il y a retard de paiement, envoyer les quittances à son locataire… et la liste n’est pas exhaustive. Cela prend du temps et nécessite d’être bien organisé. 

Pour faciliter cette organisation, il existe des logiciels qui automatisent ces tâches. Cette automatisation permet de ne pas rater d’échéance lorsqu’il s’agit d’envoyer un rappel ou d’honorer un rendez-vous. Cela permet aussi d’améliorer la réactivité du propriétaire qui sait ce qu’il doit faire et à quel moment. En outre, tous les documents se trouvent à portée de clic et peuvent être actualisés en temps réel. 

Pourquoi déléguer la gestion à un professionnel ?

Déléguer la gestion locative à un professionnel permet un gain de temps non négligeable dans la journée bien remplie d’un propriétaire. Le temps de travail est optimisé puisqu’il n’est plus nécessaire de penser à la manière dont il faut effectuer les tâches, tout est déjà préparé d’avance. La charge mentale est donc moindre. En centralisant les informations, plus besoin non plus de chercher des heures un bail ou une quittance, tout se trouve au même endroit. 

De plus, cela permet une meilleure communication avec le locataire. S’il utilise un logiciel de gestion locative, le propriétaire sera joignable plus facilement et pourra répondre rapidement aux questions de son résident. Il est important de maintenir la satisfaction de son locataire au beau fixe pour éviter d’avoir à gérer trop souvent des vacances locatives. C’est la même chose pour le gardien d’immeuble ou le syndic de copropriété avec qui le propriétaire pourra plus aisément communiquer. En effet, la fiabilité et la réactivité sont deux aspects importants pour bien réussir sa gestion locative. 

Enfin, avec un logiciel dédié à la gestion locative, les erreurs sont moindres et les paiements sont facilités. S’il y a retard de paiement pour les loyers, les relances sont automatiquement envoyées et le problème se règle plus vite à l’amiable. Puisque les impayés sont un risque qu’il faut prendre en compte, il est important de se prémunir contre cet aléa.

Finfrog est immatriculé à l’ORIAS sous le n°16003680 en tant qu’Intermédiaire en Financement Participatif. Finfrog est enregistré sous le numéro 77454 par l'ACPR comme agent de Budget Insight, établissement de paiement agréé. Finfrog est enregistré auprès de la CCSF comme agent de Mangopay SA.

Le TAEG (taux annuel effectif global) maximum des prêts proposés sur le site finfrog.fr est de 20,9%.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Logo de Mangopay, du Crédit mutuel Arkea et de Payline

Siège social : 45ter rue des Acacias, 75017 Paris

Numéro de telephone : 01 76 40 05 08

© 2022 finfrog. Tous droits réservés

Pictogramme représentant un cadenasConnexion sécurisée
Pictogramme représentant un certificatCertificat SSL